de Rachid Ouramdane

Deux soli, deux présences solitaires qui ne se rencontrent pas, mais qui coexistent dans un même espace-temps. Dans une plongée intime et pudique, le chorégraphe veut saisir l’invisible, ce que le geste dit au quotidien de ce que nous sommes, avec le désir de laisser entrevoir quel réel impressionne le danseur – qui devient à son tour auteur de sa danse. Approcher leur état de présence sans s’immiscer, sans vouloir à tout prix en trouver la clé, rester à la lisière et contempler le geste qui se développe, se nourrit, se meut, puis meurt. Etre-à-soi pour être-au-monde, et réciproquement. Un diptyque de portraits de femmes où l’invisible surgit à la surface du geste.

Enregistré au Merlan – Scène Nationale à Marseille le 9 décembre 2014 dans le cadre du Festival DANSEM#17

Réalisation : Stéphane Lebard
Diffuseurs : Culturebox – M_Media – Mirabelle TV

© LGM Télévision – L’Officina / Festival Dansem – Cie L’A. – 2014

Comments are closed.